Télécharger la liste complète des œuvres de Claudine Bertrand
Mise à jour 2017, format PDF : Oeuvres complètes2017

 

Émoi Afrique(s)

Sur la trajectoire de Claudine Bertrand, Émoi Afrique(s) prolonge Passion Afrique et Au large du Sénégal, s’offrant tout en mystère, tout en intériorité. On dit l’Afrique quand il y en a plusieurs, aux facettes multiples et aux langues diverses : autant de paysages, de formes que de dialectes ; de légendes que de peuples. Ce sont ces territoires qui habitent l’auteur et traversent sa poésie. C’est au cœur du Sénégal, du Bénin et du Cameroun qu’ont surgi les images poétiques en lien avec le vivant où se tissent les rencontres signifiantes. Ses Afrique(s) sont vertiges et visions, mirages tangibles et réalités insondables.

Émoi Afrique(s), Éditions Henry 2016. (Les Écrits du Nord Poésie).

   Fleurs d’orage

 J’avance comme l’eau, cette citation du poète Roland Giguère au souvenir de qui est dédié le recueil de Claudine Bertrand, oriente notre lecture. C’est indiquer que le mouvement (qui implique énergie) est au principe de la vie, comme de la parole-poème et de la voix elle-même, et du temps qui ne cesse pas.
(Extrait de la postface de Lionel Ray).

Fleurs d’orage, Éditions Henry, France, 2015,
Prix International Alexandre Ribot 2016, décerné au Marché de la poésie à Paris.
Illustration pour la couverture : Isabelle Clement.

Sur « Fleurs d’orage » : lire le « Fil de lecture » de France Burghelle-Rey et la postface de Lionel Ray

Sarthe, Métamorphose d’une vallée

par Claudine Bertrand et Ana Tornel,

Editions Atelier Malicot, France, 2014

Résidence d’Artistes 2014 : Le livre « Sarthe, Métamorphose d’une vallée » vient de sortir en librairie. Cet ouvrage est l’aboutissement du travail de Claudine Bertrand et de Ana Tornel.
En participant à la Résidence d’artistes de l’Atelier Malicot, Claudine et Ana se sont livrées à un exercice de vérité : apporter leur regard personnel sur ce qui fait aujourd’hui la richesse de la vallée de la Sarthe. Plongés dans la poésie de la rivière, les textes de Claudine ressortent inondés de vérités, alors même que les photographies au collodion d’Ana contournent le piège de la nostalgie pour décrire avec une précision déroutante la vie des gens d’ici.
L’exposition qui accompagne la sortie du livre sera visible à l’Office de Tourisme du Pays de Sablé du 6 Décembre 2014 au 17 Janvier 2015.
Rappelons que je projet « Sarthe, Métamorphose d’une vallée » a reçu le soutien du programme européen de développement rural LEADER en Pays Vallée de la Sarthe, du Conseil Général de la Sarthe, de la Communauté de Communes et de la Ville de Sablé-sur-Sarthe, et du garage Renault-Sablé.

 

Murmure de rizières

avec les peintures d’Eban,

Editions la Lune bleue, 2013 (France).

Au large du Sénégal


Poésie du voyage. Avec ce long poème composé à Gorée lors des Rencontres poétiques francophones internationales en 2010/12, Claudine Bertrand nous immerge au présent dans le passé de cette île, jadis sombre vivier de l’esclavage. Michel Mousseau enlumine cette vision d’une chaîne de plus de deux mètres d’îles en papiers gouachés aux couleurs de l’Afrique.

Illustrations de Michel Mousseau. Editions Vincent Rougier, France, collection « Ficelle » 16 €. ISBN 978-2-913040-98-5

Présentation et bon de commande : fiche_souscr_senegal

Voir la présentation complète de l’ouvrage : http://claudinebertrand.fr/vient-de-paraitre-au-large-du-senegal/#more-690

L’ouvrage sera présenté en avant-première au marché de la poésie, place Saint-Sulpice à Paris

du 6 au 9 juin 2103, Editions « Ficelle », Vincent Rougier, stand 503

Rouge assoiffée, (poèmes choisis 1983 -2010)

Préface de Louise Dupré.
Illustrations de Anne Slacik.
Coll. Typo, Editions de l’Hexagone, Montréal, 2011

La publication de cette anthologie, préparée et préfacée par Louise Dupré, rend compte de la production de la poète. Marquée par la pensée féministe des années 1970, la poésie de Claudine Bertrand s’articule autour de la quête identitaire : de l’enfance à la vie adulte, elle se dévoile entre les lignes, dans les blancs du discours. Grande lectrice , sa poésie est oeuvre de continuité. Mémoire et présent se chevauchent, femme et féminité se questionnent ; l’amoureuse, malgré les blessures, n’en continue pas moins sa quête de l’amour absolu. Écriture néanmoins lucide, vibrante de la douleur du monde, on passe de la passion dévorante, voire dévastatrice, à l’affût de la vérité, la poésie de Claudine Bertrand continue de parcourir différentes avenues. Se tissant patiemment autour de la douleur, motif qui traverse toute l’oeuvre, comme l’écrit la préfacière, cette poésie témoigne d’une quête de l’écriture au féminin; Claudine Bertrand fait entendre une subjectivité inquiète, blessée mais toujours résistante.
Source du texte : Editions de l’Hexagone.

À 2000 mille années-lumière d’ici

Dans le cadre du Printemps des poètes à Paris, monsieur Laurent Fabius, président de l’Assemblée nationale de France, invitait tous les élus de l’Assemblée à lui soumettre un poème de leur choix, parmi des écrivains de toutes les époques, afin de constituer une anthologie de poésie et souligner ainsi la fin du millénaire. Madame Muguette Jacquaint, députée de la Seine-Saint-Denis, en banlieue de Paris, a ainsi choisi le poème À 2000 mille années-lumière d’ici, de Claudine Bertrand, déjà publié en France dans le recueil 101 poèmes sur les femmes (éditions Le temps des cerises, 1997). En juin 1999, quelques mois avant la fin de ce millénaire, Claudine Bertrand est donc la première poète québécoise à être intronisée, selon les mots de Laurent Fabius, au « Panthéon de la poésie française ». La présente édition du poème-affiche est agrémentée de deux œuvres de la peintre Marcelle Ferron.

  Eros émerveillé. Anthologie de la poésie érotique française

Edition de Zéno Bianu Ed. Gallimard/Poésie 2012

Claudine Bertrand, l’une des quatre poètes québecoises à y figurer.

 

Vous ouvrez ce livre…

Au fond, ce qui nous réunit ici, vous et moi, ce qui nous réunit profondément, c’est l’amour des mots. (Zéno Bianu).

Passion Afrique

 

Ed. Ficelle 2009

Illustrations Michel Mousseau.

Grand Prix international des Poètes francophones pour l’ensemble de son œuvre et pour son recueil de poésie Passion Afrique en 2010.

 

On ne sait quand commence le voyage peut-être était-il déjà amorcé avant de fouler la terre Afrique mais on sait qu’il est contenu dans chaque seconde comme une attente. (Extrait du poème Noire lumière.)

Autour de l’obscur

 

Ed. L’Hexagone 2008. Illustrations de Anne Slacik.

Autour de l’obscur se veut un poème-joyau donné à l’amie disparue. La langue ciselée, telle une offrande, ouvre le territoire secret de l’intime en dévoilant la nature d’un véritable art poétique.

Ancrer Ma voix En toi.

Ecouter deux extraits : http://voixdici.ca/auteur/claudine-bertrand