Prix et Distinctions

Claudine Bertrand a été récompensée par de nombreux Prix littéraires et Distinctions :

Discours de Daniel Turp, à l’assemblée nationale du Québec, le 21 avril 2005, en présence de Mme Beauchamp, Ministre de la Culture et de la Communication.
De Miguel de Cervantès à Claudine Bertrand… en passant par Sant Jordi et Réjean Ducharme.

Lire l’intégralité du discours : assemblée_nationale

Tous les Prix littéraires et les Distinctions :

  • Remise des insignes de l’Ordre de la Pléiade « Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures » à l’occasion de la cérémonie qui s’est déroulée au Domaine Cataraqui, le jeudi 12 juillet 2018.
  • Prix européen « Virgile 2017″, attribué par le Cénacle européen francophone, le 10 juin 2017 à Paris. Ce prix récompense un poète, un écrivain francophone dont les écrits sont reconnus en Europe
    Prix honorifique qui repose sur l’ensemble d’une œuvre et l’engagement d’une vie pour le poésie et la littérature de langue française
  • Prix International Alexandre Ribot 2016, décerné au Marché de la poésie à Paris, pour Fleurs d’orage et l’ensemble de son œuvre
  • Doctorat Honoris Causa de l’Université de Plovdiv, Bulgarie 2016. Claudine Bertrand est la première québécoise à avoir obtenu cette distinction
  • Grand prix de poésie du Salon international des poètes francophones  en 2010 pour Passion Afrique
  • Grand prix de poésie Saint-Denys-Garneau en 2002 pour L’Énigme du futur. Traduction en tchèque par la poète franco-tchèque Jana Boxberger
  • Prix international Tristan-Tzara en 2001 pour Le corps en tête remis la première fois à une québécoise
  • Prix du Festival National de poésie murale à Aubigny-sur-Nère, 2001
  • Prix Henri Caudron en 2001, France pour La Recluse
  • Finaliste en 2001 du prix Odyssée pour Le corps en tête en 2001
  • Finaliste en 2001 du Grand prix international de poésie à Trois-Rivières pour Le corps en tête
  • Médaillée de l’Assemblée nationale française le 21 juin 1999 pour le poème « À 2000 années lumière d’ici » publié dans l’Anthologie parlementaire de poèmes, préface de Laurent Fabius, Éditions Bartillat, Paris, 1999
  • Prix de poésie en 1998 de la Société des écrivains canadiens pour L’Amoureuse intérieure
  • Médaillée d’or du Rayonnement culturel, Prix de Renaissance française, sous le patronage du Président de la République et des Ministères des Affaires étrangères, Paris, 1998
  • Prix Femme de mérite en 1997 de la Ville de Montréal qui reconnaît l’excellence en Arts et culture pour l’engagement social de Madame Bertrand et son importante contribution à l’avancement de la situation des femmes
  • Nominée en 1996, prix du Conseil des Arts de la Communauté urbaine de Montréal, pour s’être démarquée sur la scène culturelle depuis deux décennies
  • Finaliste en 1996 du Grand prix international de poésie à Trois-Rivières pour Une main contre le délire
  • Membre d’honneur de l’Association littéraire « Tristan Tzara » et membre du Comité de rédaction de la revue internationale bilingue Les Cahiers Tristan Tzara, Moinesti, Roumanie
  • Un prix de poésie porte son nom et est remis au Bénin
Tagged with 

Comments are closed.