Assoiffée d’imaginaire

   Poète, essayiste et pédagogue, née à Montréal, Claudine Bertrand a publié  une œuvre importante doublée d’une forte activité éditoriale. Elle a dirigé des anthologies (Instants de vertige – 45 poètes Québec-France et Grandes voix francophones en 2012), des collectifs (Le Québec des poètes et La France des poètes). Elle est l’une des voix les plus actives de sa génération, elle organise des événements culturels, elle anime une émission littéraire hebdomadaire Arts et lettres,à,RVM depuis 2007

Pionnière, elle a fondé la revue Arcade consacrée à l’écriture des femmes et l’a dirigée durant 25 ans, œuvrant ainsi à faire connaître la littérature, à la diffuser et à la rendre visible auprès de publics différents, contribuant ainsi à enrichir la culture francophone. Parallèlement à cette activité éditoriale, elle a publié plus d’une trentaine de recueils poétiques et d’ouvrages au Québec et à l’étranger, qui lui ont valu des prix prestigieux dont le Prix International Tristan Tzara (elle est la seule québécoise à avoir reçu cette distinction), Prix Saint-Denys Garneau, Prix de l’Amérique française. Lauréate de  l’Ordre de la Pléiade « Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures » par l’ Assemblée parlementaire de la Francophonie 2018

Femme engagée, marquée par la pensée féministe et humaniste, elle est considérée comme l’une des ambassadrices de la poésie à l’étranger. Son écriture voyageuse nous mène sur plusieurs continents, cherchant à s’ancrer dans un univers lumineux.

Ambassadrice de la poésie québécoise, (Suisse, 1996 ; République tchèque, 1998 ; France, Rhône-Alpes; 2000/2005), La  Rochelle 2008 ; Bénin , 2009 et 2010  ; Sénégal, 2010 ; Algérie, 2011 ; Cameroun, 2012 ) elle offre de nombreuses lectures, des conférences et des ateliers de création. Fréquemment sollicitée par des invitations à l’international et traduite dans plusieurs langues, Claudine Bertrand constitue une figure marquante de la poésie contemporaine.

  • Lauréate de  l’Ordre de la Pléiade « Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures » par l’ Assemblée parlementaire de la Francophonie 2018 ;
  • Prix européen « Virgile 2017 », attribué par le Cénacle européen francophone, le 10 juin 2017 à Paris ;
  • Doctorat Honoris Causa de l’Université de Plovdiv, Bulgarie 2016. Claudine Bertrand est la première québécoise à avoir obtenu cette distinction ;
  • Prix International Alexandre Ribot 2016, décerné au Marché de la poésie à Paris, pour Fleurs d’orage.

La liste complète des Œuvres :

 Recueils de poésie :

  • Sous le ciel de Vézelay, poésie, illustration de Maria Desmée, collection Accent tonique, Éditions L’Harmattan, Paris, 2020.
  • Débris de vie, poésie, dessins de Yvo Jacquier, traduction en bulgare par Dimana Ivanova, Éditions Paisii Hilendarski, Bulgarie, 2018.
  • Rêves de paysagepoésie, photographies de Joël Leick, Éditions Dumerchez, France, 2018.
  • L’eau entre nos doigts, poésie, anthologie dirigée par Claudine Bertrand, (126 poètes de la francophonie) Éditions Henry, France, 2018.
  • Thraces, empreintes, poésie, Éditions du Petit Flou, France, 2018.
  • Émoi Afrique (s), poésieillustration Isabelle Clément,  Éditions Henry, France, 2017.
  • Fleurs d’orage, poésie, illustration Isabelle Clément, postface de Lionel Ray, Éditions Henry, France, 2015, Prix international Alexandre Ribot 2016, décerné au Marché de la poésie à Paris.
  • Sarthe, métamorphose d’une vallée, textes littéraires, photographies Ana Tornel, Éditions Atelier Malicot, France, 2014.
  • Murmure de rizières, poésie, peintures de Eban, Éditions  La Lune bleue, France, 2014.
  • Au large du Sénégal, poésie, illustrations Michel Mousseau, SolignyLa Trappe, Éditions Vincent Rougier, coll. « Plis urgents », France, 2013.
  • Rouge assoiffée, poésie, coll. Typo, Édition l’Hexagone, Montréal, 2011, Québec 400p. Réimpression.
  • Passion Afrique, poésie, dessins originaux de Michel Mousseau, SolignyLa Trappe, Éditions Vincent Rougier, coll. «Ficelle», France, 2009. Grand Prix de poésie du Salon international de la francophonie.
  • Autour de l’obscur, poésie, postface de Marie-Claire Bancquart, illustration de Anne Slacik,  Édition l’Hexagone, Montréal, 2008.
  • The last woman, selected poems: 1991-2001, traduction d’Antonio d’Alfonso, Toronto, Canada, Guernica Éditions, 2008.
  • Ailleurs en soipoésie, Éditions Domens,  Pezenas, France, 2006.
  • Pierres sauvagespoésie, Édition de l’Harmattan,  Paris, 2005. (préface de Jean-Pierre Faye).
  • Chute de voyelles, poésie, illustration Louise Prescott (11 septembre 2001), Éditions Trait d’Union/ Montréal/Autres Temps/ Paris, 2004. (épuisé).
  • Nouvelles épiphanies/Langue sur langue avec Zéno Bianu, poésie, illustration de Michel Mousseau, Éditions Trait d’Union/Montréal/Autres Temps/Paris, 2003. (épuisé).
  • Jardin des vertiges, poésie, aquarelle de Chan Ky-Yut,  Édition l’Hexagone, Montréal, 2002.
  • Le corps en têtepoésie, collection de Bernard Noël, Édition L’Atelier des Brisants, Mont de Marsan, France, 2001, (épuisé) Prix international de poésie Tristan-Tzara.
  • À 2000 années-lumière d’ici, poésie, accompagnée de deux œuvres de Marcelle Ferron, Lanctôt Éditeur, Montréal, 1999 (épuisé). Traduction en roumain par Magda Cameci, Bucarest 2000. Sélectionnée par l’Assemblée nationale de France pour Anthologie Parlementaire, Poésie(s), préface de Laurent Fabius, Éditions Bartillat, Paris, 2000.
  • Tomber du jourpoésie, illustration de Marcelle Ferron, Éditions Le Noroît, Montréal, 1999.
  • L’amoureuse intérieure, suivi de La montagne sacrée, poésie, quatre originaux de Roland Giguère, Le Noroît/Le Dé Bleu, Montréal/Paris, 1997, Prix de la Société des Écrivains Canadiens, Prix de la Renaissance française; 2e édition traduite en catalan par Anna Montero,  Tandem Edicions, Barcelone, 2002. (épuisé).
  • Une main contre le délirepoésie, illustration de Roch Plante (Réjean Ducharme), Le Noroît/Erti éditeur, Montréal/Paris, 1995. (épuisé).
  • La passion au fémininentretiens, co-auteure Josée Bonneville, XYZ Éditeur, Montréal, 1994.
  • La dernière femme , poésie, linogravure de Célyne Fortin, Éditions Le Noroît, St-Lambert, 1991 (tirage épuisé) 2e édition bilingue tchèque et française, traduction de Jana Boxberger, Édition Protis, Prague, 2000.
  • Fiction-nuit, poésie, quatre dessins de Monique Dussault,  Éditions Le Noroît, St-Lambert, 1987.
  • Memory scénario poétique,  Éditions La Nouvelle Barre du Jour, Montréal, 1985. (épuisé).
  • Idole errante, récit poétique, Éditions Lèvres Urbaines, Montréal, 1983. (épuisé).